Tests sensoriels : démarche essentielle pour vos consommateurs

Les produits sont conçus pour les consommateurs. Les tests sensoriels servent à connaitre leur degré de satisfaction, leurs attentes et d’obtenir leur adhésion.

  • Tests sensoriels : pourquoi les réaliser ?

Les tests sensoriels sont l’outil à privilégier afin de connaître les attentes des consommateurs. C’est une discipline scientifique permettant de mesurer, analyser et interpréter les perceptions sensorielles à travers la vue, l’ouïe, l’odorat, le goût et le toucher en procédant à des tests adaptés à chaque produit.

L’industriel disposera ainsi des clés concrètes permettant de déterminer les axes d’amélioration sur lesquels travailler, et de proposer ensuite le produit représentant la réponse adéquate aux attentes des consommateurs.

Ainsi, lors de la mise sur le marché d’un produit, il est important de prendre en compte l’exhaustivité des paramètres sensoriels permettant d’améliorer le positionnement du produit. Ils sont désormais un élément important du développement de nouveaux produits et du marketing, car ils offrent un aperçu des comportements des consommateurs et ils sont un gage de qualité.

  • Comment les effectuer ?

Les tests sensoriels d’un produit sont effectués par le biais d’une analyse sensorielle. Il s’agit d’une étude scientifique transdisciplinaire assemblant la description, la mesure et l’interprétation des caractéristiques d’un produit, perçues à l’aide des organes sensoriels humains.

En effectuant l’analyse sensorielle d’un produit, on peut ainsi évaluer les qualités organoleptiques d’un produit et leurs intensités, afin de faciliter la rédaction des notes de dégustation. On dispose alors d’informations précises sur les saveurs, les arômes et les qualités tactiles du produit, grâce au profil sensoriel d’un produit permettant d’effectuer la comparaison entre deux produits.

  • Tests sensoriels : comment définir le profil sensoriel d’un aliment ?

Le profil sensoriel d’un produit alimentaire est la description des perceptions relevées lors d’une analyse sensorielle. Ces perceptions s’articulent autour des cinq sens : l’odorat, la vue, l’ouïe, le goût et le toucher.

La vue permet de décrire la couleur du produit, mais aussi son aspect, son homogénéité, sa transparence ou encore son opacité.

L’ouïe permet de décrire le bruit à la casse par exemple, son effervescence, le « pop » du bouchon à l’ouverture…

L’odorat permet d’avoir une description sur les arômes perçus au premier contact, en rétro-olfaction ou encore après ingestion ou rejet du produit.

Grâce au goût, on peut préciser les saveurs perçues : amer, salé, sucré, acide, umami… Et enfin, le toucher permet de détailler les sensations tactiles ressenties lors de la dégustation.

Ainsi, il est possible de distinguer les sensations trigéminales mécaniques telles que la texture, la consistance, la mâche, … ou encore des sensations trigéminales thermiques comme la sensation de chauffe ou de fraîcheur. Ainsi, grâce aux tests sensoriels, vous pourrez définir le profil sensoriel de votre produit.

Vous pouvez également lire l’article suivant sur l’utilité d’avoir recours à l’analyse sensorielle.

Pour en savoir plus, contactez Samia Babou : samia.babou@sensostat.fr

Retour

Nous contacter

Nous contacter